Leadership

9 étapes pour bâtir (et diriger) une équipe réussie


Le succès, disent les experts, dépend autant du comment que du qui . Bâtir une équipe performante va bien au-delà de la simple embauche d’une liste de personnes très qualifiées.

Les équipes les plus efficaces partagent certaines caractéristiques et modes de fonctionnement, notamment une communication solide, une culture de soutien et de collaboration, et des rôles et des objectifs clairement définis. Que vous dirigiez une nouvelle équipe ou que vous essayiez de motiver votre équipe pour qu’elle franchisse la ligne d’arrivée, voici neuf étapes essentielles pour constituer et diriger une équipe formidable.

1. Communiquez clairement les objectifs et les processus

Fixez-vous des objectifs au niveau de l’équipe et au niveau individuel et discutez-en continuellement. «Il doit y avoir une communication et des interactions entre le chef et l’équipe pour s’assurer que tout le monde est à bord», déclare Jasmine Hu, professeur agrégé de gestion au Fisher College of Business de l’Ohio State University. «Tout le monde doit comprendre quels sont les objectifs, comment les objectifs fixés par chacun s’intègrent dans les objectifs généraux et ce que chaque membre de l’équipe peut faire pour atteindre les objectifs généraux». Cette structure aide l’équipe à réussir.

2. …Mais soyez prêt à évoluer

Dans une équipe qui fonctionne bien, les objectifs et les processus sont flexibles à mesure que les circonstances évoluent, note Hu. «Ils devraient changer tout le temps», dit-elle. «Il est important que tout le monde ait le droit et la place de faire des ajustements en cours de route.»

3. Restez connecté

L’établissement de relations renforce la confiance et la compréhension. «Vous établissez une relation avec votre équipe grâce à des interactions quotidiennes, à des tâches et socialement», dit Hu. «Vous apprenez à les connaître en tant que personne, donc vous comprenez leurs besoins.»

4. Laissez les initiatives échouer

Les gens ont besoin de sentir qu’ils peuvent s’exprimer, ne pas être d’accord et faire des erreurs. Ceci est connu sous le nom de «sécurité psychologique», et les recherches de Google ont révélé que c’est la caractéristique commune la plus importante parmi les équipes très performantes. C’est vital pour toute équipe, mais surtout pour les équipes créatives qui développent quelque chose de nouveau.

Pour cultiver la sécurité psychologique, les dirigeants doivent examiner leur propre attitude face à l’échec et comment ils le projettent, dit Hu. Insistez dans la communication verbale et les actions sur le fait que les erreurs ne sont pas seulement tolérées, mais plutôt considérées comme une étape nécessaire vers l’amélioration.

5. Reconnaissez vos propres erreurs

Une partie de la culture de la sécurité psychologique consiste à avoir un leadership qui parle ouvertement de leurs faux pas. Il est puissant de voir les dirigeants non seulement gâcher, mais aussi reconnaître leurs échecs, dit Hu. «L’équipe se sent plus à l’aise avec les leaders humanisés et se sent suffisamment courageuse pour s’exprimer», dit-elle.

6. Connaître (et montrer) la valeur du travail de l’équipe

Le sentiment que ce que vous faites tous les jours a un impact – pour l’entreprise ou pour le monde – est un puissant facteur de motivation. Les chercheurs appellent cela la «motivation prosociale» et elle peut être cultivée. Hu cite un programme Volvo comme exemple. L’entreprise a invité les clients qui avaient survécu à un accident grâce à la conception de leur voiture à rencontrer les ingénieurs qui avaient effectué les travaux. C’était une interaction fascinante pour les ingénieurs, qui autrement n’ont pas pu voir l’effet de leurs tâches quotidiennes sur la vie des gens.

7. Soyez fiable

Les membres de l’équipe doivent pouvoir compter les uns sur les autres pour réussir, afin que l’équipe puisse avancer plus vite et plus loin. «Il faut que les membres de l’équipe s’entraident», dit Hu. Le leadership peut, une fois de plus, montrer la voie; Hu dit que les membres de l’équipe apprendront progressivement et imiteront le comportement du chef. Même faire appel à un ou deux coéquipiers fiables changera, au fil du temps, la culture d’une équipe, dit Hu.

8. Célébrez les victoires

Célébrez les succès au sein de l’équipe. Pensez à promouvoir les réalisations de l’équipe non pas comme une vantardise, mais en les aidant à obtenir les ressources dont elles ont besoin pour continuer à réussir.

9. Adaptez-vous à votre équipe

Les attentes d’un leader, en particulier, peuvent faire trébucher une équipe, a montré les recherches de Hu. Si votre équipe s’attend à un type faisant autorité et que vous êtes un collaborateur né, l’équipe pourrait ne pas vous sentir efficace. Vous devrez modifier votre comportement pour répondre aux besoins de votre équipe. Un leader plus humble peut avoir besoin de promouvoir le travail de son groupe. Un leader plus extraverti peut avoir besoin de se concentrer sur l’écoute.

Source : www.qapa.fr
Crédits photo : fr.freepik.com
Actualités

Alphée : Reprise des Ateliers de Codéveloppement


  • Alphée : Reprise des Ateliers de Codéveloppement

Prochain thème : LA RECHERCHE D’EMPLOI

Lundi 12 Octobre de 18h00 à 19h30 en visio
Renseignements et inscription par mail d’ici le 25 septembre auprès de Véronique DENANT
veronique.denant@alphee-rh.com

Leadership

Le storytelling : la clé pour un leadership du futur


  • Le storytelling : la clé pour un leadership du futur

Le storytelling, qui abonde dans notre sphère personnelle, pourrait être la clef pour former les leaders qui sauront inspirer leurs collaborateurs dans la sphère professionnelle.

Les histoires façonnent nos vies et par extension nos rapports interpersonnels. Les schémas narratifs font partie intégrante de notre développement d’êtres humains. Comprendre comment ces histoires nous inspirent, en tant que personne, est la clef pour s’en servir, en tant que dirigeant, pour inspirer de la même manière nos collaborateurs et les inclure dans un projet d’entreprise commun.

continue reading
Actualités

Alphée : charte du dirigeant responsable des sociétés de conseil


  • Alphée : charte du dirigeant responsable des sociétés de conseil

Pandémie Covid-19 : sous l’égide de Syntec Conseil, Alphée témoigne son engagement et sa solidarité en signant la Charte du Dirigeant Responsable des Sociétés de Conseil

Dans les circonstances inédites et exceptionnelles qu’ils traversent pour faire face à la pandémie COVID-19, pratiquement tous les acteurs de la société et de l’économie française voient leur fonctionnement bouleversé et leur activité chuter drastiquement. Même si leur agilité organisationnelle leur a permis de se reconfigurer immédiatement dans le contexte de confinement généralisé pour maintenir un haut niveau de service et de disponibilité envers leurs clients, les sociétés de conseil ne sont pas épargnées par cet état de fait.

continue reading
Cadres

Cadres seniors : face aux mutations du travail et au Covid-19, restez agile !


  • Cadres seniors : face aux mutations du travail et au Covid-19, restez agile !

Digitalisation, externalisation, nouveaux modèles d’organisation : face aux mutations du travail et après la crise du Covid-19, comment les cadres “seniors” peuvent-ils aborder leur deuxième partie de carrière ? Le tout sera de faire preuve d’agilité.

Si vous êtes né avant 1975, vous êtes officiellement un “senior”. Mais attention à ne pas faire figure de quinqua désengagé ! Car les préjugés demeurent. L’âge reste le premier critère de discrimination à l’embauche et dans l’entreprise. Même pour les cadres. 

continue reading
Management

Etre un bon leader à l’ère agile


  • Etre un bon leader à l’ère agile

La face et les rouages des entreprises traditionnelles sont en train de changer. En cause, l’impact des nouvelles technologies sur leurs modèles économiques.

Pour saisir les opportunités de cette transformation, les leaders d’aujourd’hui doivent s’adapter et acquérir les compétences nécessaires à la réussite organisationnelle à l’ère digitale.

continue reading